Notre site utilise des cookies de sessions afin de vous permettre d'accéder à certains articles restreints, et d'autres à des fins de mesures d'audience. En continuant sur notre site, ou en cliquant sur le bouton approprié, vous acceptez l'utilisation des cookies.

  • BIENVENUE SUR LE SITE OFFICIEL

    DE NOTRE COMMUNE

Nous avons 262 invités et aucun membre en ligne

 

LE FRELON ASIATIQUE - INVASION EN AQUITAINE

 

Le Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles

et les Syndicats Apicoles de la Gironde associés informent

 

Connu depuis son arrivée en Aquitaine en 2004 en provenance du sud-est asiatique, ce frelon du nom de Vespa Velutina est particulièrement présent en Gironde où nous avons enregistré une recrudescence de cet hyménoptère en 2007 et en 2008.


Cette espèce semble particulièrement bien adaptée à notre climat. Les nids de ce frelon sont souvent localisés en haut des arbres, à des hauteurs pouvant atteindre 20 à 30 mètres mais il n'est pas rare de trouver quelques nids dans des haies ou au ras du sol. Au printemps, il est fréquent de trouver des nids primaires dans des endroits abrités (avant-toits, chevrons).


En 2007 en Gironde, plus de 2 000 nids ont été détruits, dont 700 par les pompiers. Malheureusement en 2008, et malgré une circulaire de la Préfecture en date du 3 avril adressée a tous les maires et précisant les conditions d'intervention des pompiers, aucune aide n'a pu être obtenue.


 

Pour ceux qui n'en n'ont pas l'habitude, c'est à l'automne et au moment de la chute des feuilles que les nids sont le plus visibles.

Vous êtes tous au courant des dégâts réalisés par ce frelon :

 

  • au niveau des ruches où il prélève les abeilles et anéantit les colonies

  • étant "viandard", il s'attaque aussi au poisson (crevettes, thon), à la viande et aux fruits (fortes mandibules)

  • il consomme aussi une grande quantité d'insectes de tous genres, ce qui appauvrit l'entomofaune et risque de désertifier notre région par absence de pollinisation.

 

Depuis deux ans et en particulier en 2008, il y a eu parmi la population de nombreux accidents qui ont souvent nécessité une hospitalisation. Il y a même eu mort d'homme en 2008.

 

Nous sommes donc tous concernés pour engager une lutte efficace.